Derniers avis

samedi 2 juin 2012

Le journal de Katie Sutton - Jenny Smith

Description :
Comment gérer ses parents sans peine 
Katie Sutton, treize ans, experte mondiale du comportement des Adultes, décide d'écrire un guide (à travers son journal) qui permettra à tous les adolescents de faire fonctionner leur Adulte.

Tout va très bien pour Katie jusqu'au jour où sa mère subit une PANNE MAJEURE : elle a un PETIT AMI ! Katie doit réparer tout ça, mais aussi s'occuper d'elle, car si elle excelle dans le fonctionnement des adultes, elle possède quelques lacunes dans son propre fonctionnement...

Le journal de Katie Sutton - Jenny Smith - 297 pages - Éditions Nathan (24 mai 2012)

Mon avis :
Le journal de Katie Sutton est sans aucun doute un roman avec lequel on passe un excellent moment. Oui, c'est jeunesse, oui, c'est girly, là vous ne le voyez pas bien mais en réalité la couverture est rose fluo. Alors oui ça peut faire peur au premier abord, mais il ne faut vraiment pas s'arrêter là, vous passeriez à côté d'un roman extra !

Katie est une jeune fille comme les autres, qui vit dans un petit village anglais, dont la majeure partie des habitants fait partie de sa famille, proche ou éloignée. Sa meilleure amie est donc, par exemple, sa double cousine (la fille de la sœur de sa mère et du frère de son père). 
Katie, comme beaucoup d'adolescentes, écrit un journal intime. Mouais, c'est commun me direz-vous. Mais je vous répondrai : pas tant que ça ! Parce Jenny Smith innove et apporte une touche d'originalité en incluant à ce journal, un guide pour apprendre à gérer son/ses parent(s) ici appelé son Adulte. 
Les conseils de Katie amènent sans conteste quelque chose de plus au récit. Elle nous explique par exemple comment gérer les différents modes que peuvent adopter les Adultes, comme le mode Râleur, le mode Gai, le mode J'ai connu ça ou encore le mode Coup de foudre (celui-ci est énorme, voir extrait plus bas). Katie nous expose donc ses différentes techniques pour, soyons francs, manipuler sa mère et parvenir (gentiment tout de même) à ses fins.

Le récit est fluide, bien rythmé, très souvent bourré d'humour, et quand on ne sourit ou ne rit pas, on ressent toujours quelque chose, car des émotions, on en trouve de toutes sortes dans ce roman. Certains passages sont tristes et m'ont même tiré une petite larme, notamment quand Katie nous parle de son papa.
Les personnages sont attachants, le petit frère de Katie, Jack, huit ans, a toujours le mot pour rire ou pour mettre fin à un silence pesant, comme par exemple lors d'un repas de famille :
"Heureusement qu'il y avait Jack pour mettre fin à un silence pesant.
- Maman, ça veut dire quoi, épique ?
Comme maman n'avait pas de dictionnaire sur elle, elle s'en est sortie comme elle a pu :
- Je n'en suis pas entièrement sûre, mais je crois que ça signifie énorme, très grand. Tellement que ça devient légendaire.
- Ah ! a fait Jack. Alors, tante Julie a des fesses épiques !"
Inutile de vous préciser que la tante Julie en question était présente à ce repas.
Outre le petit frère de Katie, on nous présente aussi sa mère, sa grande sœur, Mandy obnubilée par son apparence, ses deux meilleures amies, Hannah (sa double cousine) et Louise, dite Loops à cause de ses cheveux bouclés. Sa tante célibataire, accro aux sites de rencontre, ses grands-mères aux réflexions pas toujours bien placées et qui mènent bien souvent à des situations amusantes, Stuart, le nouveau petit ami de sa mère, fervent défenseur de la nature et des bonnes causes, et bien d'autres encore !

En bref, un roman frais et pétillant, plein d'humour, mais aussi de tendresse, aux personnages tous plus attrayants les uns que les autres. Un premier roman très réussi pour Jenny Smith, dont on attendra la traduction du second roman (My big fat teen crisis) avec impatience !

Extraits : 
"Le mode Coup de foudre, c'est quand les Adultes perdent le peu de dignité qu'ils ont (s'ils en ont jamais eu) en flashant sur quelqu'un. C'est un cran au-dessus du mode Je le verrais bien à poil, mais pas aussi grave que le mode Amoureux."


"Le mode Je le verrais bien à poil est celui sur lequel sont les Adultes quand ils craquent à mort sur quelqu'un, une star, de préférence, mais ça peut aussi être une personne de la vraie vie. "Je le verrais bien à poil", ça veut dire que quelqu'un nous plaît tellement qu'on aimerait bien le voir tout nu. Je trouve ça super vulgaire. C'est un mode TOTALEMENT RÉPUGNANT, qui ne devrait en aucun cas être encouragé."

3 commentaires:

Mylou a dit…

ho rien que les extraits donnent super envie, je me suis bien marrée tiens

Cajou a dit…

Ton billet est parfait et je me suis repayée une nouvelle tranche de rire en le lisant ! Les extraits sont super bien choisis lol =D
Moi, j'aimais bien aussi le "Mode Embarrassant" qui m'avait fait beaucoup rire :p
Au plaisir de te lire :)

Radicale a dit…

Me suis bien marrée aussi, effectivement le mode "je le verrais bien à poil" est top !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...