Derniers avis

dimanche 15 août 2010

La Vie d'une autre - Frédérique Deghelt



Titre : La Vie d'une autre
Auteur : Frédérique Deghelt
Pages : 252
Genre : Contemporain
Editions : Actes Sud (2007) / Le Livre de Poche (2009)

Description :
Marie a vingt-cinq ans. Un soir de fête, coup de foudre pour le beau Pablo, nuit d'amour et le lendemain...
Elle se réveille à ses côtés, douze ans plus tard, mariée, mère de trois enfants, sans un seul souvenir de ces années écoulées. Comment faire pour donner la change à son entourage ?
Et comment retrouver sa propre vie ?
C'est avec un énergie virevoltante et un optimisme rafraîchissant que Frédérique Deghelt a écrit ce roman sur l'amour et le temps qui passe, sur les rêves de jeunes filles confrontés au quotidien et à la force des choix qui déterminent l'existence.

Mon avis :
Marie s’endort un soir dans les bras d’un homme qu’elle vient de rencontrer, Pablo. Lorsqu’elle se réveille le lendemain, elle se rend compte qu’elle est mariée à Pablo depuis 12 ans et qu’ils ont 3 enfants. Elle s’est endormie en 1988 et se réveille en 2000.
De jeune femme célibataire et insouciante, elle se retrouve femme et mère de famille à la fois.

Marie décide de ne rien dire de son amnésie à Pablo et tente par elle-même de retrouver ces 12 ans de sa vie qui ont disparus de sa mémoire, et surtout elle cherche à savoir pourquoi.
On a ici affaire à un livre sur la mémoire, mais qui est aussi une belle histoire d’amour, qui se révèle au fil des pages bien plus compliquée que ce qu’elle en a l’air. On comprend petit à petit pourquoi Marie en est arrivée là, pourquoi du jour au lendemain elle a effacé ces 12 ans de vie de couple de sa mémoire.

L’auteur parvient bien à tenir le lecteur en haleine, on ne se doute à aucun moment de la fin.
Par contre cette façon d’inclure les dialogues dans les pensées de Marie, sans ponctuation, m’a dérangé. J’ai parfois eu du mal à savoir qui disait quoi, quelles phrases faisaient partie ou non du dialogue et j’ai dû à plusieurs reprises relire des passages pour bien comprendre.
A part ça, ce fût une agréable lecture.

La première phrase :
« Pendant longtemps, j'ai cru que je rêvais. J'allais me réveiller, la gorge sèche, la bouche pâteuse et une soif d'eau pour éteindre l'incendie d'une cuite mémorable ! »

Extraits :
« Je me sens larguée. J'ai vingt-cinq ans d'autrefois, et je n'ai même pas 37 ans d'aujourd'hui. L'impression est terrifiante; je ne suis ni jeune ni vieille, j'appartiens à un autre temps, celui du non-vécu..." p.170
« Mais qu’est-ce que cherche ? Rien de difficile ou de spécial : passer la soirée à écouter de la musique, à partager vraiment le phrasé d’un violon, l’envolée d’une harpe, ou vibrer au son d’une contrebasse. Et puis le reste : la simplicité d’une lecture, une phrase dite les yeux dans les yeux, un silence même… » p.212

J'ai lu ce livre dans le cadre d'une lecture commune, voici les autres participants :
myrddin, June, Mélo, Leyla, Azariel87, Alex'

6 commentaires:

latite06 a dit…

Je le note :-)
J'aime bien l'originalité du thème

June a dit…

Moi aussi, j'ai été un peu perturbée par la manière de transcrire les dialogues ! Je devais relire plusieurs fois une même phrase pour la comprendre ! Mais, au final, on s'habitue^^
En tout cas, j'ai vraiment adoré ce roman !

myrddin a dit…

Je suis contente que cette lecture vous a plu ;o)
C'était en effet une lecture agréable et le thème traité était peu courant, je pense.

Leyla a dit…

Effectivement, c'est resté agréable avec un thème assez original tout de même . Tout comme toi choukette , j'ai été rebuté par la forme des dialogues mais aussi par certaines redondances ^^

Serena a dit…

L'histoire a l'air originale !

Lady K a dit…

ça me tente bien, j'en avais entendu parlé, mais j'avais hésité ... le thème pouvant être spécial si il est mal "écrit". Je le note ! ^^

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...